There was an error in this gadget

Monday, 4 January 2010

RIGUEUR JOURNALISTIQUE NULLE POUR CANOE.CA


Pourquoi se contenter d’utiliser un seul produit pharmaceutique à la fois pour arrêter de fumer quand on peut se procurer de deux ou trois ? C’est ce que certains chercheurs proposent.

Remarquez que dans cette étude (lien plus bas), qui nous provient de l’Université du Wisconsin, on parle des pourcentages de succès d’arrêt tabagique sur une période de six mois sans aucune mention du pourcentage de succès à long terme. Pas surprenant lorsqu’on sait que,
selon certaines études, les produits pharmaceutiques ne sont efficaces que pour 1,6% des cas sur le long terme !

Aucune mention non plus dans cet article de Canöe à l’effet que cette étude fut financée par la compagnie pharmaceutique Glaxo Smith Klein et que cette dernière a fournit les médicaments dont on s’est servit pour l’étude !’The medication was provided by GlaxoSmithKline. Several authors reported financial relationships with the pharmaceutical industry.’’

Tous ceux qui nous lisent régulièrement ont probablement déjà pris connaissance de notre article en anglais qui nous provient d’un activiste anti-tabac, John Polito, qui dénonce les conflits d’intérêts flagrants entre l’industrie anti-tabac et l’industrie pharmaceutique. Vous le trouverez ici.

Disons- le clairement : Les études sérieuses et non biaisées démontrent que quiconque désire vraiment arrêter de fumer, y parvient sans aucune assistance pharmaceutique. Alors la prochaine fois que les médias francophones vous servent des tels articles dénués de toute rigueur journalistique, n’hésitez pas de les questionner sur la raison qui les motivent de ne pas inclure les provenances des fonds pour des telles études et pourquoi ils ne font pas l’effort de faire un peu de recherche afin de nous présenter les faits au lieu de servir de vitrine pour la vente des produits non seulement dispendieux mais presque totalement inefficaces.

Une combinaison de thérapie pour arrêter de fumer

No comments: