There was an error in this gadget

Sunday, 22 March 2009

ANTI-PSYCHOTIQUES PRESCRITS INUTILEMENT ET DANGEREUSEMENT


Radio-Canada a présenté dernièrement un reportage sur la surconsommation des antipsychotiques auprès des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer malgré que la mise en garde sur ces médicaments suggère des effets indésirables tout à fait contraires des effets qu’on recherche.


Cette pratique est davantage répandue dans les CHSLD que dans d’autres centres pour personnes âgées et peut mener jusqu’au décès accéléré.


La majorité des responsables des CHSLD ont refusé de se soumettre à une entrevue par les journalistes de ce reportage et on décèle un malaise général auprès des intervenants qui administrent des tels médicaments aux personnes à leur charge.


Dans un contexte où le système de la santé est inadéquat faute de fonds suffisants pour le soutenir, c’est scandaleux qu’on prescrive des médicaments inutiles et surtout néfastes pour la santé aux frais des contribuables. Aux États-Unis, l’industrie pharmaceutique se retrouve devant les tribunaux pour avoir induit des médecins en erreur en les incitant de prescrire des antipsychotiques pour pallier aux symptômes de l’Alzheimer. Au Québec, cependant, 50% des bénéficiaires aux prises avec l’Alzheimer continuent à être médicamentés inutilement aux antipsychotiques et à l’encontre de leurs vrais besoins.


Si vous connaissez une personne âgée qui est en résidence et surtout en CHSLD, il serait très important de passer en revue les médicaments qu’on lui administre. Sa vie en dépend. Portez plainte auprès des responsables et le protecteur du citoyen si vous estimez qu’il y a abus.


No comments: