There was an error in this gadget

Monday, 13 October 2008

DICTATEURS D'AUTREFOIS VS DICTATEURS D'AUJOURD'HUI

Lorsque les dictateurs d’autrefois tiennent tête aux dictateurs d’aujourd’hui le résultat est que deux super puissances (trois si on compte l’industrie pharmaceutique), se disputent le contrôle qui en fait ne concerne que les premiers responsables: les parents qui doivent trancher.

Les uns, l’église catholique et certains puritains, s’opposent au vaccin anti-papillomavirus pour des raisons de moralité, les autres, le gouvernement qui a plié aux recommandations de l’industrie pharmaceutique qui naturellement ne se bat que pour ses profits, le fait au nom de la religion des temps modernes: la santé publique.

À laquelle des deux dogmes est-ce que ceux qui doivent trancher vont-ils se vouer ? Et jusqu’à quel point que l’information disponible qui doit guider les parents dans leur décision est-elle objective ? Il existe une grande controverse quant à l’utilité d’un tel vaccin, et malheureusement ceux qui cherchent à démêler le tout ne s’en sortent pas plus éclairés. Aussi, comme il est rendu désormais courant lorsqu’il s’agit de notre bien-être, nous devons jouer à l’ini mini mani mo pour nous brancher. Aberrant que nous soyons ainsi manipulés de part et d’autre surtout lorsqu’il s’agit de la santé de ceux qui nous sont les plus chers au monde.

No comments: