There was an error in this gadget

Friday, 10 October 2008

APRÈS LA GUERRE AUX FUMEURS, LA GUERRE AUX AUTOCHTONES

N’est-ce pas que bon nombre de citoyens fumeurs et non-fumeurs, malgré que très mal organisés et sous-financés en raison que la loi anti-tabac de Philippe Couillard a été adoptée rapidement et sournoisement, ont quand même tenté par le peu de moyens qu’ils disposaient d’avertir les élus que la répression n’était pas la solution au problème du tabac ? N’est-ce pas que ces mêmes citoyens ont prévenu que cette loi qui repose sur des fondations fallacieuses et incohérentes n’était ni réfléchie ni responsable ni honnête et conséquemment son adoption apporterait plus d’effets pervers que des bienfaits ?

Tous ceux qui ont tenté tant bien que mal de faire entendre raison au gouvernement se sont vus catalogués soit comme des ‘’accros à la nicotine’’ soit comme des ‘’pions de l’industrie du tabac’’, ou pis encore, ils ont été totalement ignorés.

Et bien ce sont ces grands ignorés ‘’accros à la nicotine’’ et accusés d’être des ‘’pions de l’industrie du tabac’’ qui avaient raison sur toute la ligne.

Non seulement le tabagisme n’a nullement baissé depuis l’adoption de cette loi, mais les effets pervers se font de plus en plus sentir et Imperial Tobacco, l'Association canadienne des dépanneurs et les anti-tabagistes professionnels, dans un élan de désespoir, montent de plus en plus le ton contre les cigarettes autochtones en implorant le gouvernement de s’en mêler.

Mais qu’est-ce que tous ces bien-pensants illuminés, directement responsables de cette situation, les uns par leur trop grande activité vers l’adoption de cette loi, les autres par leur inactivité déconcertante pour essayer de l’empêcher, suggèrent pour ramener la situation ? Certainement pas la baisse des taxes, ah que non ! Certainement pas l’allégement de cette loi pour donner un répit aux fumeurs, ah que non ! Ils ne réclament rien de moins que davantage de mesures répressives - contre les autochtones cette fois !

Après la guerre aux fumeurs, allons-y gaiement avec la guerre aux autochtones. Il faut croire qu’on n’apprend jamais de nos erreurs passées.

Il devient quand même presqu’amusant de voir toutes les parties qui ont un intérêt monétaire dans l’enjeu se débattre comme un ‘’yâble dans l’eau bénite’’, pour protéger leurs bénéfices. Aussi, nous sommes tentés de sourire en observant comment nos politiciens se sortiront du pétrin dans lequel ils se sont mis en ne suivant que les “conseils” des anti-tabagistes, si ce n’est que ce sont encore les taxes des citoyens qui seront encore une fois dilapidées.

Lire:








No comments: