There was an error in this gadget

Tuesday, 11 March 2008

LE BIAIS DES MÉDIAS

Cette lettre fut envoyée par C.A.G.E. au journal La Presse en date d'aujourd'hui:

En réponse à un lecteur qui demande à M. François Cardinal pourquoi qu'un rassemblement de 400 scientifiques ne soit pas un événement digne d’être rapporté par les médias québécois, il évoque comme raison qu’aucun de ces «négationnistes» n'a pu appuyer ses dires avec une étude ayant passé avec succès la révision des pairs. Aussi, il compare les opinions convergentes des sceptiques du réchauffement climatique avec celles de la fumée secondaire.

Par ses dires, M. Cardinal, nous prouve clairement que les médias nous nourrissent un peu trop souvent avec un seul côté des enjeux qui affectent notre vie et quotidien : Celui du biais du journaliste. Le rôle et responsabilité des médias est de rapporter toutes les nouvelles sans en faire la distinction à moins d'être expert en la matière et d'émettre une opinion comme tel.

Il est quand même amusant de lire les comparaisons que M. Cardinal fait entre l’environnement et le conflit d’intérêt au sujet de la fumée secondaire, lorsque nous sommes inondés au quotidien avec de la propagande, financée par l’industrie pharmaceutique qui a tout intérêt de vendre ses produits de cessation de fumer, sans qu’un journaliste québécois, à notre connaissance, se soit levé pour dénoncer ce conflit d'intérêt flagrant.

Le seul fait que M. Cardinal laisse ses lecteurs sous l’impression que tous les scientifiques qui croient qu’il n’y a pas de corrélation entre la fumée secondaire et le cancer sont financés par l’industrie du tabac, démontre son manque d’analyse et d’investigation à ce sujet.

Au lieu de s'improviser juge, expert et moralisateur, que M. Cardinal se contente de présenter toutes les nouvelles et qu'il laisse le soin au public qui les lit, de faire la part des choses.


C.A.G.E.
Conflit d'intérêt: Absolument aucun

Pour lire l'article de M. François Cardinal rendez-vous au: La planète se refroidit-elle?

No comments: