There was an error in this gadget

Sunday, 10 April 2011

AMENDE DE 70 MILLIONS - DE LA PETITE MONNAIE POUR JOHNSON & JOHNSON !

Johnson & Johnson, a accepté de payer une amende de 70 millions de dollars aux autorités américaines pour mettre fin à des accusations de corruption.

En effet, J & J a été accusé d’avoir payé des pots-de-vin à des médecins grecs, roumains et polonais pour favoriser les produits J & J lors des traitements de leurs patients, ainsi que des commissions en Irak pour obtenir illégalement des contrats.  Ne nous ne leurrons surtout pas que ceci n'arrive qu'ailleurs.  Ceci arrive partout dans le monde où l'industrie pharmaceutique a une grande emprise sur la médecine et la science. Bien sûr que les preuves ne sont pas toujours aussi flagrantes, mais les manigances sont tout de même semblables et même tout à fait pareilles partout.

Dans le monde de l'industrie du médicament, une amende comme celle-ci fait tout naturellement partie du coût inhérent des tactiques de marketing, peu importe combien immorales, illégales et dangereuses des telles tactiques peuvent être pour la santé publique. En règle générale les géants pharmaceutiques paient leur amende et recommencent le même stratagème à répétition. Que vaut un pauvre 70 millions pour une compagnie comme J & J qui, il n’y a pas tellement longtemps, a déboursé 16,6 milliards de dollars pour acheter la division des produits sans ordonnance de Pfizer Inc., qui est constituée des marques telles que Listerine®, Nicorette®, Rolaids®, Sudafed®, Benadryl® et Visine®? Pour avoir déboursé un tel montant pour son acquisition, cela doit être vachement payant le médicament sans ordonnance !  Imaginons maintenant combien que le médicament breveté rapporte même après les coûts inhérents à sa mise en marché, comme les amendes entre autres. 


Et les médecins corrompus dans tout cela? Quelle sera leur punition? Ils vont sûrement recevoir une petite tape sur la main et continueront de pratiquer comme si de rien n'était. !

Il est clair que le besoin est criant pour que nos élus dénoncent des telles pratiques malhonnêtes et illégales et infligent des punitions sévères à quiconque s’y adonne. Assez d’une industrie pharmaceutique immorale et gourmande qui infiltre nos universités et organismes publiques et qui souvent profite des recherches qui se font avec l’argent des payeurs de taxes. Assez des médecins pervertis et opportunistes. Assez le lobbying intense pour l’évaluation et le brevet rapide de nouveaux médicaments qui ressemblent drôlement à leurs prédécesseurs et qui parfois ont des effets beaucoup plus néfastes mais qui coûtent plusieurs fois le prix ( Lire La question des brevets sur les produits pharmaceutiques). Seulement lorsque nos élus trouveront le courage de faire le grand ménage de toutes ces manigances, que la santé publique se portera beaucoup mieux autant médicalement que financièrement.

USA: J&J paye une amende de 70M$

No comments: