There was an error in this gadget

Monday, 26 March 2012

QUELQUE CHOSE D'ÉTRANGE SE PASSE DANS LE MONDE DE L'ANTI-TABAC

Après que Fagerström, le père du fameux test à la dépendance à la nicotine ait finalement avoué que seule la nicotine n’explique pas la dépendance au tabac  et que Connolly Directeur pour le  ‘’Center for Global Tobacco Control ‘’ ait lancé une bombe dans le monde anti-tabac en déclarant que les substituts nicotiniques pharmaceutiques sont inefficaces, voici que le UK Centre for Tobacco Control Studies (UKCTCS), abonde dans le même sens avec sa récente étude sur l’inefficacité des patches, gommes etc…
 
Après plus de deux décennies de publicité insistante sur ces produits et des millions, voir même des milliards, dépensés par les systèmes de santé publiques de divers pays (le Québec en est un qui défraie les coûts et le Dr. Fernand Turcotte a encouragé les bénéficiaires d’en profiter au maximum), les compagnies d’assurances privées et les consommateurs eux-mêmes,  que se passe-t-il au juste pour que les plus grandes instances anti-tabac les boudent soudainement? 

La réponse se trouve peut-être dans la commercialisation imminente de la cigarette X-22 par une compagnie pharmaceutique qui, selon ses manufacturiers, aura la propriété d’assister ceux qui veulent abandonner le tabac.  Un récent article du Pr. Robert Molimard dans le FORMINDEP analyse bien les enjeux.  

Il est quand même étrange que certaines hautes instances de l’industrie anti-tabac, qui ont crucifié l’industrie du tabac pour ses produits à faible teneur en nicotine, qui ont interdit toute publicité ou mention de la cigarette légère, qui ont condamné la cigarette électronique qui ne dégage aucune fumée, qui clament haut et fort depuis des décennies que le danger de fumer n’est pas avec la nicotine (on prescrit des produits nicotiniques même aux femmes enceinte) mais la fumée que la cigarette produit, sont sur le point de donner leur aval pour un produit fumé comme aide à la cessation de fumer.  Doit-on conclure que la fumée produite par une ‘’cigarette pharmaceutique’’ sera aussi bénéfique pour le consommateur que les bénéfices pécuniaires qu’elle rapportera à ses actionnaires? 

No comments: