There was an error in this gadget

Sunday, 16 January 2011

INTERDICTION DE FUMER EN VOITURE - LETTRE AU MINISTRE DE LA SANTÉ DU QUÉBEC

Cher Monsieur le Ministre,

Nous avons été très surpris d’apprendre que le gouvernement du Québec a l'intention d'interdire de fumer dans les voitures en présence de mineurs pendant qu’au même moment les médias anglophones nous apprenaient que la science est très ambigüe à cet effet.

Un article de Canoë (1) prétend que la ‘’concentration de fumée secondaire est jusqu'à 60 fois plus grande dans un véhicule, selon les plus récentes études.’’ Il serait intéressant de savoir de quelles études il s’agit car pas plus loin que le 10 janvier dernier les journaux The Ottawa Citizen et The Montreal Gazette (2), entre autres, nous informaient qu'il était impossible pour les chercheurs d’évaluer avec plus ou moins de précision la concentration de la fumée dans une voiture. Même la moindre mesure que plusieurs groupes anti-tabac répètent en tant que fait scientifique, à savoir que la concentration de fumée est 23 fois plus grande dans un véhicule, a en effet été inventée de toute pièce selon des chercheurs qui se sont vainement donnés beaucoup de peine pour retracer son fondement (3). Instituer une loi qui porte atteinte à l'autonomie parentale et à la vie privée, peut à la rigueur mériter un débat si les motifs étaient appuyés par des faits scientifiques incontestables. Cependant, légiférer sur des à peu près, des peut-être et surtout des pressions de la part des lobbyistes anti-tabac qui n’ont que pour seule mission obsessive de forcer le fumeur d’arrêter, ne relève que du chantage et de la manipulation émotive.

Il est connu et généralement accepté que la fumée peut aggraver les symptômes de certaines affections, telles que l’asthme et les otites récurrentes, chez un nombre d'enfants vulnérables. Mais il s'agit quand même d'une minorité tout comme ceux qui sont intolérants aux arachides, au lactose, au pollen, aux animaux, aux produits de nettoyage, à la pollution, etc. Qui mieux positionnés que les parents pour connaître les facteurs qui affectent leurs petits et pour prendre les mesures nécessaires pour les protéger ? Il va sans dire qu'il existe des gens irresponsables et négligents qui font fi des besoins spéciaux des enfants affectés et il y en aura toujours - avec ou sans loi - mais n’est-ce pas que le Québec s'est doté depuis longtemps d'une foule de mesures sévères contre précisément la négligence et l'abus envers les mineurs ? Pourquoi est-ce qu’on envisage une législation de plus au lieu de mettre l’emphase sur les lois déjà existantes pour lesquelles nous peinons de trouver les budgets pour les appliquer adéquatement ?

Risque n’égale pas méfait. Les parents québécois prennent régulièrement des risques en voiture ou ailleurs au nom de leurs enfants et, dans une société où c’est encore eux qui sont les gardiens légaux et les premiers responsables, le gouvernement et la justice s’abstiennent d’intervenir à moins qu’il ait méfait démontré hors de tout doute. Alors pourquoi est-ce que le Québec devrait se voter une loi interdisant de fumer en voiture plus que des lois contre des pratiques réellement dangereuses telles que conduire avec un enfant à bord lorsque la visibilité est réduite, lorsque la chaussée est glissante, dans une voiture plus ou moins en bon état, ou encore contre sortir un enfant à l'extérieur en pleine alerte de smog, pour ne nommer qu'une infime partie de risques qu'on prend au nom des mineurs ?

Malgré cela, la plupart des québécois évitent d’exposer les enfants à la fumée dans la voiture si ce n’est que pour aucune autre raison que pour leur épargner l’inconfort. Nous osons espérer que tout comme leur électorat, nos élus feront preuve du même bon sens et nuances avant d’adopter une loi qui violerait l'autonomie et l'autorité parentale et qui a comme objectif - à peine voilé - de stigmatiser et dé-normaliser davantage le citoyen fumeur.


Iro Cyr - Vice-présidente
C.A.G.E. (Citoyens Anti-Gouvernement Envahissant)

(1) Québec veut renforcer la loi antitabac – Canoë - 13/01/2011 http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2011/01/20110113-204835.html

(2) Science shouldn't stand in the way of sound smoking policy: study – Ottawa Citizen - January 10, 2011 http://www.canada.com/health/Science+shouldn+stand+sound+smoking+policy+study/4086184/story.html#ixzz1AyyljFYi

Kids' health, policy trump junk science – Montreal Gazette - January 11, 2011 http://www.montrealgazette.com/health/Kids+health+policy+trump+junk+science/4088854/story.html

(3) Researchers Criticize Secondhand Smoke Hype - Science 20.com - April 12th 2010 http://www.science20.com/news_articles/researchers_criticize_secondhand_smoke_hype

No comments: