There was an error in this gadget

Thursday, 20 November 2008

LE LAVAGE DE CERVEAU NÉFASTE DOIT CESSER IMMÉDIATEMENT

Hier, nous avons présenté en anglais un article qui nous provenait de l’Angleterre et qui mettait les pendules à l’heure en ce qui a trait au poids des enfants. Voici que ce matin la Soleil nous présente un article au son de cloche semblable : Assez c’est assez avec la propagande excessive contre l’obésité, elle peut être plus néfaste qu’un excès de poids, est le message que des diététistes et scientifiques nous transmettent à travers cet article plein de bon sens.

En effet, comme nous l’avons toujours préconisé, l’article nous met en garde contre la présente tendance qui fait qu’on traite l’obésité comme une maladie en martelant notre jeunesse avec des messages constants contre l’excès de poids. Cette façon de faire leur occasionne un stress indu qui peut déclencher des dysfonctions alimentaires graves et même les pousser vers l’obésité.

À l'âge vulnérable où miner leur estime et leur assurance peut influencer toute leur vie, les messages de jadis qui mettaient l'emphase sur l'importance de s’accepter tel qu’on est tout en prenant soin de sa santé (et non de son poids) doivent absolument occuper une plus grande place dans les campagnes de santé publique vers des habitudes de vie saines. La santé et bien-être mentale de notre progéniture en dépend. Nous espérons que nos élus, éducateurs, médecins ainsi que les médias, prendront bonne note afin qu'on cesse immédiatement le néfaste lavage de cerveau contre l’obésité.

No comments: