There was an error in this gadget

Tuesday, 8 December 2009

LA DÉCLARATION DE BRUXELLES SUR L'INTÉGRITÉ SCIENTIFIQUE SOUTENUE PAR DES SCIENTIFIQUES DE RENOM


Communiqué important de la part de l'organisation mondiale TICAP sur la déclaration de Bruxelles.

Veuillez noter que le texte de la déclaration sera traduit en français dans un proche avenir, mais pour ceux qui lisent l'anglais vous le trouverez au http://www.brusselsdeclaration.org/pages/home où vous pouvez y apposer votre signature si vous êtes en accord avec le contenu. Pour les autres, la version française sera rendue disponible dans les plus brefs délais.


La Déclaration de Bruxelles sur l’intégrité scientifique soutenue par des scientifiques de renom

Des scientifiques mondialement reconnus soutiennent le lancement de la Déclaration de Bruxelles sur l’intégrité scientifique [1], document qui exige que les éthiques professionnelle et scientifique prévalent sur le bénéfice financier et politique ou sur l’idéologie personnelle.

Ce document est une déclaration des principes appelant au retour de la méthode scientifique comme principe directeur pour qualifier une étude scientifique. Centrée sur l'épidémiologie et la toxicologie, la Déclaration concerne notamment l'alcoolisme, l'obésité et le tabagisme passif.

John Gray, porte parole de la Coalition internationale contre la prohibition (TICAP [2]), affirme: « La Déclaration de Bruxelles est le résultat des résolutions prises lors de la conférence mondiale contre la prohibition du TICAP en Janvier 2009 [3]. La Déclaration a pour but d’ouvrir la voie pour le retour à une intégrité scientifique indéniable et fiable, essentielle pour la crédibilité des institutions scientifiques et l'avancement général de l'humanité.
»

Il est souhaité l'adhésion à la Déclaration par les responsables politiques de tous pays et tout niveau gouvernemental, les responsables de communautés, les chercheurs et universitaires, les écrivains, les journalistes et les organisations non gouvernementales.

Ce document complet demande la détermination de normes uniformes et précises concernant la collecte de données des études épidémiologiques, l'indication obligatoire des marges d'erreur et le rejet des avis d'experts fondés sur des études qui ne remplissent pas ces critères de base.

Il exige en plus le rétablissement de la notion de seuil de risque et demande à ce que les gouvernements et agences de régulation rejettent tout travail scientifique qui ne respecte pas ces normes.

Il condamne l'usage d'études non validées comme base pour les politiques publiques et les diverses interdictions et demande l'annulation des politiques et des règlements qui sont fondés sur de telles études.

En plus des conclusions des études scientifiques, il appelle les institutions officielles et les médias à rapporter avec précision les limites et les incertitudes de ces conclusions afin de respecter le droit du public à des informations complètes et exactes et ainsi éviter les appréhensions et la panique inutiles du public.

« Au même titre que les effets de la Déclaration de Manhattan [4] commencent à se faire sentir, tant au niveau du public que politique », poursuit John Gray, « les effets de la Déclaration de Bruxelles se feront sentir au niveau de l'intégrité scientifique quand il s’agit d’interdictions qui affectent nos habitudes et modes de vie.
»


Contact : John Gray - Président de TICAP – courriel : info@antiprohibition.org

Porte-paroles

Pays

Nom

Téléphone

Courriel

Danemark

Ole Gilberg

+4562533949

gilberg@gilberg.dk

Allemagne

Christoph Loevenich

+491712048698

c.loevenich@antiprohibition.org

Pays-bas

Wiel Maessen

+31615941282

w.maessen@antiprohibition.org

RU

Bill Gibson

+441576203639

b.gibson@antiprohibition.org

[1] http://www.brusselsdeclaration.org/pages/home/
[2] http://antiprohibition.org/index.php?v=1
[3] http://antiprohibition.org/ticap_pages.php?q=12
[4] http://www.climatescienceinternational.org

No comments: